L'association
ADNF





Séances de neurofeedback



Diffusion du neurofeedback





 

 


" V o u s   n' i m a g i n e z   p a s   t o u t   c e   q u e   l e   n e u r o f e e d b a c k   p e u t   f a i r e   p o u r   v o u s ! "

 
 

Les intervenants

 Le rôle de l'opérateur de neurofeedback dynamique

L'opérateur dispose les capteurs sur la tête de l'utilisateur en position C3 et C4 (voir illustration) et accroche les pinces correspondantes à chaque oreille.

Pour permettre une bonne conduction des signaux cérébraux vers les capteurs, une pâte conductrice est appliquée sur le cuir chevelu et les oreilles. Aucune préparation de la peau n'est nécessaire. La pâte conductrice se nettoie à l'eau chaude.

 

L'opérateur lance le logiciel NeurOptimal.

Il charge ensuite la musique ou le film apportés par l'utilisateur et lance la séance de neurofeedback en mode "navigation automatique". Il contrôle la qualité de réception du signal perçu par les capteurs et les repositionne si nécessaire. Il intervient en cas de problème technique.
 

Ecran de contrôle de l'opérateur


L'opérateur veille au bien-être de l'utilisateur jusqu'à la fin de la séance. Il ajuste la durée de l'exercice si besoin.

En mode navigation automatique, le logiciel fait travailler chaque hémisphère cérébral sur 10 des 11 bandes de fréquences présentées dans le schéma ci-dessous :
 

Travail sur la variabilité émergente de
l'amplitude du signal par bande de fréquences

Dans cet exemple, le logiciel détecte la naissance
d'une turbulence dans la bande de fréquences
9-19 Hz dans l'hémisphère gauche : durant une
fraction de seconde la bande verte qui sort de la
cible blanche devient orange et la musique ou le
film s'interrompt.


Avec les équipements professionnels de neurofeedback classiques, l'utilisateur travaille dans une, deux ou trois bandes de fréquences à la fois. Avec le logiciel NeurOptimal, l'utilisateur travaille sur 10 bandes de fréquences simultanément pour chaque hémisphère cérébral, soit sur 20 cibles en même temps. (Voir ici le principe de fonctionnement du neurofeedback pratiqué à l'ADNF.)

 

Visite guidée (en anglais) de la dernière version de NeurOptimal
Si vous ne parvenez pas à lire cette vidéo, cliquez ici
(Remerciements à Zengar Institute)
                                                                                                             

 

 Le rôle du praticien de neurofeedback dynamique

Le rôle du praticien de neurofeedback englobe celui de l'opérateur et s'étend au-delà :

  Le praticien définit les objectifs des séances avec son client.
  Il explique le mode opératoire du neurofeedback (cf. les consignes de l'utilisateur).
  Il définit avec son client les critères d'évaluation des progrès attendus.
  Il recherche et repère les contraintes externes pouvant nuire à l'efficacité des séances et renvoie sur ce point son client vers un professionnel compétent pour palier ces contraintes éventuelles.
  Il aide son client à évaluer les effets du neurofeedback entre chaque séance et il tient compte de cette évaluation pour la séance suivante.

Le praticien respecte strictement le secret professionnel.
S'il est membre de l'Union des Praticiens de Neurofeedback Dynamique, il s'engage à respecter la charte de déontologie de cette association.

La pratique du neurofeedback s'intègre naturellement au sein de l'activité des professionnels de la santé, des psychologues, des psychothérapeutes, des coachs en développement personnel ou en management, des coachs sportifs, etc.

[Haut